A la découverte des saveurs

Comment apprécier le whisky

Par Iain Allan - Ambassadeur de la marque Glen Moray

Voici comment apprécier vraiment Glen Moray... Il n'y a pas beaucoup de règles concernant la dégustation du whisky. Vous n'êtes même pas obligé d'aimer le whisky... mais cela peut vous aider !

Lorsque vous choisissez un verre pour votre whisky, il n'est pas important de sortir votre meilleur cristal. Je vous suggère de choisir un verre qui a une belle forme de tulipe et légèrement étroit en haut pour permettre de conserver l'arôme, car une grande partie de la beauté du whisky réside dans son odeur.

Avec un verre de whisky à la main, il est très tentant de le boire, mais je vous invite à prendre un moment pour regarder la couleur du whisky. La couleur - elle peut être or clair, cuivre foncé, et est potentiellement une indication du style de fût utilisé et de l'âge du whisky dans le verre.

Il est important de bien tenir le verre de whisky. Ne l'étouffez pas dans vos mains et ne cachez pas le beau liquide doré. Tenez-le à la base du verre.

Lorsque vous faites tourbillonner le whisky dans le verre, il enduira très légèrement l'intérieur du verre. Et si vous le regardez un instant, le whisky coulera sur le côté du verre et formera ce que nous appelons des "jambes" ou des "larmes" là où le whisky s'accroche un peu plus longtemps. Plus il reste accroché, plus le whisky est fort et peut-être même plus vieux.

En observant la couleur, elle peut divulguer certaines informations sur le style de whisky que vous allez boire. Si elle est très foncée, elle peut indiquer qu'il s'agit d'un très vieux whisky ou qu'il a été élevé dans un fût de sherry. S'il est très clair, alors à l'inverse cela révèle qu'il s'agit d'un whisky plus jeune ou qu'il provient d'un fût de chêne américain bourbon.

Votre nez est très important lorsque vous buvez du whisky. Si vous avez déjà essayé de boire du whisky en vous tenant le nez, vous vous en rendrez compte. Le whisky n'aura pas de goût. Tenez le verre, faites tourbillonner le whisky et mettez votre nez sur le verre, mais dirigez-vous doucement vers le verre et prenez un léger reniflement et absorbez tous les arômes qui sortent du verre.

N'ayez pas peur de mettre votre nez là-dedans et de sentir ce whisky, car personne n'est plus connaisseur de votre nez que vous. De nombreuses personnes voudront vous dire ce que vous devez sentir, mais vous seul serez capable de discerner ce que vous pouvez sentir à partir de ce whisky.

Lorsque vous dégustez un whisky pour la première fois, c'est une chose très importante car cela vous indiquera la quantité d'eau à ajouter. Ma recommandation serait d'ajouter un peu d'eau, mais seulement une goutte de la taille d'une larme - juste assez pour réchauffer légèrement le whisky et libérer les arômes qui ont été cachés.

Le premier goût sera un peu engourdissant - c'est votre palais qui s'acclimate à ce pourcentage d'alcool.

Mais tenez-le en bouche juste un peu plus longtemps que d'habitude et vous vous y habituerez.

Laissez le whisky rouler autour de votre bouche. Sur votre langue, vous capterez différents arômes. À l'avant, il est fruité et doux et à l'arrière, il est amer. Sur le côté de la langue, vous obtenez des notes salées. Le whisky se déplace sur votre langue et vous l'avalez. Ces saveurs se développent puis diminuent.

Pour certains whiskies, le goût persiste beaucoup plus longtemps - c'est ce qu'on appelle la "finale" et les saveurs changent. Je vous suggère de fermer les yeux, d'utiliser votre imagination pour saisir ces différents caractères.

Attendez - c'est de la glace que vous ajoutez ?

Vous pouvez ajouter de la glace à votre whisky si vous le souhaitez, mais sachez qu'en ajoutant de la glace, vous refroidissez le whisky et que cela va perdre et tuer une partie de la saveur.

Déguster du whisky, ce n'est pas un test, ce n'est pas un examen. Le whisky est là pour être apprécié. C'est une expérience. A la vôtre.